A titre de partage, voici un résumé de ce que j’ai pu obtenir comme information concernant les Harvest Jobs en Tasmanie. Ce qui s’applique certainement à l’ensemble du continent.

Travailler dans les fermes n’est pas aussi simple qu’il y parait. Ce que peu de personnes disent quand on lit les forums ou se renseigne, c’est que les fermes ne fournissent pas de logement. Et tout aussi important, elles ne fournissent pas plus le transport. Autant dire que ce n’est pas aisé… Il existe bien évidemment des exceptions à la règle, mais la quantité impressionnante de personnes cherchant du travail met à mal ceux qui n’ont pas les pré-requis.

Une autre chose aussi sont les listes. Il n’est pas rare que les fermes prennent, plusieurs semaines à l’avance, les noms de personnes intéressées de venir travailler. Si vous débarquez au moment de la saison, les listes sont déjà pleines. J’entends qu’il n’y a pas que quelques personnes dessus, mais plusieurs dizaines de backpackers choisis pour venir travailler pour une période de plusieurs semaines/mois.

Le Harvest Trail recommande de ne pas arriver à l’avance sous peine d’être en pénurie de travail. C’est pas faux, mais arriver au moment où tout commence est peut-être trop tard, et d’une manière ou d’une autre vous devrez vous faire à l’idée qu’il faudra tuer le temps. Une semaine, deux semaines, voir plus peuvent être requises pour trouver du travail et enfin vous remplir les poches. Patience !

La Harvest Line, le numéro gratuit fourni par le gouvernement, est évidemment un must. Il ne m’a pas été d’une grande utilité, mais il m’a conseillé deux auberges que je n’ai pas eu l’occasion de tester. Cela dit, ne misez pas tout là-dessus. Ouvrez les Pages d’Or et appelez les fermes une à une.

Heureusement pour ceux qui n’ont pas de voiture, il y a certaines auberges qui vous aident à trouver du travail. Rien n’est garanti mais dans la pratique ça a l’air de fonctionner. Méfiez-vous toutefois car certaines auberges sont des arnaques et n’hésitent pas à abuser de votre crédulité. Faites quelques recherches sur Google afin de trouver des “reviews” du backpack que vous convoitez.

L’auberge à Devonport qui aide à trouver du boulot, dans laquelle je suis, et qui a l’air très sérieuse :
Tasman Backpackers

Le site du Harvest Trail, avec son numéro gratuit et son PDF de qualité :
Harvest Trail

« »