Certains disent qu’ils ne le disent pas, d’autres que si. Et bien pour le peu que j’en ai vu à Sydney, le “Mate” et le “No worries” sont bels et biens d’application. D’ailleurs, ils sont très sympathiques pour la plupart ces australiens.

L’autre jour, faisant quelques courses chez Coles, au fil d’un rayon je me retrouve nez à nez avec un caddie. Je relève les yeux et croise ceux du propriétaire, un quarantenaire bedonnant qui doit apprécier les soirées sport bière à la main. Et c’est en me décallant qu’il me sourit en me disant “Sorry Mate” (à prononcer “maille-te”). J’ai adoré.

Ce matin, alors que je me brosse les dents, un barbu jusqu’au nombril m’adresse la parole et me demande l’heure. A peine lui ai-je répondu qu’il me sort “Thank you very much, I really appreciate that !”. Si on répondait ce genre de truc à Bruxelles je crois que je donnerais l’heure même quand on ne me la demande pas…

Par contre, quand vous êtes au supermarché ou vous vous adressez à un vendeur, il vous accueille habituellement avec un “Hi, how are you ?”. C’est d’ailleurs exactement ce que m’a dit le douanier à l’aéroport. Je ne suis pas encore certain de ce qu’il faut répondre donc pour l’instant je me contente d’un “Hey”.

Lorsque les gens descendent du bus, ils lancent un “Thank you” pour le chauffeur. Mais pas un “thank you” de tapette, un “thank you” en se tournant vers le chauffeur, presqu’à s’arrêter pour le lui dire. Et si on sort par l’arrière, on le criera suffisemment fort pour être sur qu’il l’entende.

Et pour finir, il n’est pas rare d’entendre “No worries” suite à un “Sorry” lancé dans diverses situations.

PS: Je sais que vous devez sauter en l’air sur certaines fautes d’orthographe, mais je n’aime pas me relire et puis maintenant je ne parle plus un mot de français par jour donc… my apologies ! (et c’est là que vous répondez…)

Photo : Aucun rapport, mais je trouvais ça tellement nul qu’il fallait que je partage ahah !

« »