Arrivé à Norseman, la fin de la route sans rien, se présentent deux choix. Passer par Kalgoorlie, ou descendre sur la côte sud vers Esperance. Nous avons décidé de faire les deux ! Nous négocions ce petit détour de 400km afin de passer une nuit dans une auberge, et de voir Kalgoorlie.

Cette ville est la capitale de l’or. Ville minière encore en activité, elle est la plus grande ville isolée dans l’outback australien. Pas moins de 30 000 habitants et une économie basée en grande partie sur la mine. On m’avait laissé entendre que cette ville était débauchée et qu’on pouvait se baisser et trouver des lingots, mais il n’en est rien.

D’apparence comme les autres, avec un “brothel” ou deux apparents, cette ville n’a rien de différent des autres. Seul le Super Pit vaut vraiment le coup d’oeil. Cet énorme fourmillière, dont la largeur atteindra 3,5km et 500m de profondeur, sera inactive en 2021. L’or n’étant pas un matériau inépuisable, la ville pense d’ores et déjà à l’activité économique importante à remplacer d’ici peu. Un casino ? Un circuit de F1 ? Les idées s’échangent !

J’ai apprécié ce petit détour dans le grand désert. Les lacs désechés le long de la route. Les Road Trains de 3, voire 4, remorques beaucoup plus abondants que sur le Nullarbor. La douche et la nuit dans le backpack.

Photo 1 : 4 pelles remplissent un camion qui transportera 225 tonnes
Photo 2 : Le Super Pit, remarquez les camions sur la route diagonale du fond
Photo 3 : Vue de Kalgoorlie depuis le Super Pit
Photo 4 : Un lingot au musée de la ville

Repère temporel : 15 avril

« »